31e SA : le moment est venu de planifier la naissance de votre bébé

La 31e SA a commencé, la tension et l'excitation ne cessent de monter, la rencontre avec votre bébé approche à grands pas. Dans environ 10 semaines, vous donnerez naissance à votre enfant et vous pourrez enfin le tenir dans vos bras. Bien entendu, vous avez déjà tissé un lien étroit avec lui. N'oubliez pas d'inclure votre partenaire, car bientôt vous formerez une famille.

Taille et poids du bébé à la 31e SA

La 31e SA a commencé, la tension et l'excitation ne cessent de monter, la rencontre avec votre bébé approche à grands pas. Dans environ 10 semaines, vous donnerez naissance à votre enfant et vous pourrez enfin le tenir dans vos bras. Bien entendu, vous avez déjà tissé un lien étroit avec lui. N'oubliez pas d'inclure votre partenaire, car bientôt vous formerez une famille.

Développement du bébé

Développement des poumons

Tandis que la taille et le poids de votre bébé ne cessent de croître, ses organes internes se peaufinent et leurs fonctions se mettent en place. Par exemple, l'enfant dans l'utérus peut gonfler entièrement ses poumons dès la 31e SA grâce à une substance protectrice, le surfactant, sans que les alvéoles pulmonaires ne se collent. Fait intéressant : la maturation des poumons a bien avancé et si la naissance devait se produire cette semaine, le bébé n'aurait plus besoin d'une respiration artificielle totale – une respiration assistée suffirait.

Évolution de la position

Puisque la place dans l'utérus commence à manquer au bébé, il bouge considérablement moins. De plus, dans la 31e SA il a également adopté un rythme veille-sommeil bien défini. D'ailleurs, votre enfant dort jusqu'à 15 heures par jour dans votre ventre. Lorsqu'il est réveillé, vous sentez clairement son activité. Parfois, les coups musclés de votre bébé peuvent engendrer de légères douleurs lorsqu'ils touchent des organes.

La position du bébé n'est pas encore celle qu'il présentera à l'accouchement. Mais progressivement, il s'allonge le long de la paroi de votre utérus et commence à mettre sa tête en direction du canal de naissance à travers lequel il glissera.

La position de naissance idéale, la tête de votre bébé vers la sortie de l'utérus, doit être adoptée avant le début des contractions. À partir de maintenant, la sage-femme contrôlera la position de votre enfant à chaque visite. La bonne position de naissance est appelée présentation céphalique ou présentation par la tête. Environ 90 % des bébés adoptent cette position d'eux-mêmes environ quatre semaines avant la naissance.

Comment se porte la future maman cette semaine ?

Parfois, l'impatience vous gagne. Vous pensez probablement beaucoup au lieu de naissance de votre bébé, et les questions fusent concernant votre sécurité et l'endroit parfait où mettre votre enfant au monde. Si ce n'est pas encore chose faite, allez visiter quelques salles d'accouchement ou maisons de naissance et rencontrer les sages-femmes qui prendront soin de vous et de votre bébé au moment de l'accouchement.

Signes et symptômes courants

Votre bébé ne quitte pas vos pensées

Lors de la 31e SA, vous pensez également de plus en plus aux achats à effectuer pour votre bébé. C'est bien simple, dès que vous voyez une petite barboteuse, des pyjamas ou encore une paire de chaussons, vous ne pouvez pas vous empêcher de fondre. Vos proches aussi souhaitent probablement vous offrir quelque chose. C'est pourquoi il peut être intéressant de créer une liste de naissance numérique ou sur papier à distribuer à votre entourage. Ce dont vous avez besoin dépend surtout du mois de naissance. Votre enfant sera-t-il un bébé d'hiver ou d'été ? Vous devez également penser à acheter ce dont VOUS aurez besoin après l'accouchement. Il sera bientôt temps de préparer votre valise pour la maternité. Elle devra notamment contenir des vêtements pour vous et votre bébé et tout ce dont vous aurez besoin au cours des premiers jours qui suivent la naissance. Découvrez l'équipement de base dont a besoin un bébé..

Un corps en grève

De temps en temps, vous avez l'impression que votre corps refuse de coopérer. Vos poumons souffrent parfois sous le poids de votre ventre, vos jambes sont lourdes et douloureuses sans parler de votre dos sous tension. Vous dormez mal, vous passez une bonne partie de la nuit à vous retourner afin de trouver une position qui vous permettrait de vous reposer correctement. Vos envies pressantes interrompent également votre sommeil. En particulier après les repas, vous pouvez souffrir de brûlures d'estomac – pour les éviter, optez pour des plus petits repas, répartis sur la journée. L'intestin est également de plus en plus touché, car la pression qu'exerce l'utérus perturbe le rythme des mouvements intestinaux. Vous éprouvez des difficultés à vous asseoir ou vous relever. D'instinct, vous soutenez votre ventre ou votre dos. Vous allez bientôt confier le laçage de chaussure à votre compagnon ou opter pour des chaussures à enfiler.

Incontinence

En conséquence des efforts demandés au plancher pelvien, la fonction de retenue du muscle de la vessie n'est plus assurée normalement. La tête de votre petite merveille appuie également sur la vessie. Cela explique pourquoi quelques gouttes d'urine peuvent s'échapper lorsque votre vessie est particulièrement pleine et que vous riez, éternuez ou toussez. Ce phénomène courant en fin de grossesse s'atténue après l'accouchement et est entièrement réversible suite à la rééducation du plancher pelvien dans le cadre de la gymnastique périnatale.

Le nombril ressort

Au cours de la 31e SA, votre nombril devient plat suite à la croissance de l'utérus et la tension de la peau au niveau du ventre. Au cours des prochains mois, il peut même éventuellement ressortir. Cela se remarque sous des vêtements légers et près du corps.

Petite sélection des meilleurs conseils

  • Afin d'enfiler vos chaussures sans difficulté, nous vous conseillons d'utiliser un long chausse-pied.
  • Lors de l'aménagement de la chambre ou de l'espace consacré à bébé dans votre chambre, quelques objets de couleurs peuvent ajouter une jolie touche.
  • Pour les murs de votre maison et les meubles de bébé, utilisez des peintures et des vernis non nocifs.
  • Avez-vous déjà réfléchi si vous souhaitiez « porter ou pousser » votre bébé ? En d'autres termes, prévoyez vous de vous promener avec votre bébé en écharpe de portage ou en poussette ? Il faut savoir que la plupart des parents optent pour une solution hybride.
  • Si vous souffrez d'une incontinence à l'effort temporaire, suite à la sollicitation du plancher pelvien, il est conseillé d'utiliser des serviettes hygiéniques ou autres articles similaires lorsque vous sortez, par précaution et pour préserver vos sous-vêtements.

Questions éventuelles à votre médecin ou votre sage-femme

Stocker des cellules souches et le sang du cordon ombilical

Depuis plusieurs années, les parents peuvent choisir ce qu'ils souhaitent faire du placenta. Les hôpitaux éliminent le placenta ou le remettent aux jeunes parents s'ils le souhaitent. Certains parents plantent un « arbre de vie » symbolique.

Il existe également la possibilité de congeler et stocker des cellules du placenta. Ces cellules pourraient servir de donneur de cellules souches en cas de maladie de votre enfant (si vous faites appel à une société privée) ou aider une autre personne en cas de dons (usage allogénique).

Il en va de même pour le sang qui coule dans le cordon ombilical. Il contient également les cellules souches de votre bébé. Si elles sont congelées, elles pourraient servir en cas de maladie.

Parlez-en avec votre sage-femme, gynécologue ou mieux encore avec un pédiatre si cela pourrait vous intéresser. Il s'agit d'un procédé sérieux qui doit être effectué en toute sécurité et confiance, car il s'agit des cellules souches de votre famillen.

Informations sur l'auteure :

Juliane Jacke-Gerlitz est infirmière diplômée. Elle travaille depuis plus de dix ans auprès de jeunes mamans, notamment en tant que conseillère en lactation. Actuellement, elle travaille en tant qu'auteure médicale et conseillère psychologique. Juliane Jacke-Gerlitz est mariée depuis 22 ans, mère de huit enfants et vit avec sa famille à Halle.