11e SA : le début du développement précis des organes

Taille et poids du bébé au cours de la 11e SA

Le petit habitant sous votre nombril affiche déjà une taille de 3,7 à 4,1 centimètres et un poids d'environ 8 grammes. Encore très petit, mais parfaitement reconnaissable, il a environ la taille d'un citron vert. Au cours des semaines qui suivent, la taille de votre bébé va augmenter à une vitesse incroyable.

Développement du bébé

La phase de croissance la plus intense commence pour votre bébé. Sa croissance accélère tellement qu'il va presque doubler de taille au cours des trois prochaines semaines.

La 11e SA est marquée par le développement précis des organes internes. Les organes sexuels ont également pris forme et vont continuer de se développer au cours des prochaines semaines. Toutefois, il faudra encore attendre avant de pouvoir déterminer si vous attendez une fille ou un garçon. Mais il n'y a maintenant plus beaucoup de doute quant au fait que vous attendez un bébé ou des jumeaux.

À ce stade, les doigts et orteils de votre bébé ne sont plus reliés entre eux par de petites peaux. Votre enfant peut donc jouer avec ses doigts et mettre son pouce en bouche. Les traits de votre bébé s'affinent également lors de la 11e SA. Les oreilles, qui se trouvaient encore relativement haut, descendent au milieu de la petite tête, à l'endroit où elles se situent également chez les adultes.

À travers la formation de cellules, les différentes couches de la peau se créent, et cette dernière s'épaissit donc progressivement. Par conséquent, la peau est désormais un peu moins translucide. À partir de la 13e SA, de minuscules poils se forment dans la deuxième couche de la peau, le derme, où se développent les racines des poils. Ce fin duvet est appelé lanugo. Le fin duvet protège le bébé et le recouvre presque entièrement. À la base de chaque racine de poil se trouve une glande sébacée. Cette dernière produit une substance graisseuse et imperméable, le vernix caseosa. Grâce au lanugo, le vernix caseosa tient mieux au corps. L'association entre poils et vernix caseosa est importante, car elle empêche le ramollissement de la peau fragile du bébé dans le liquide amniotique. De plus, elle assure une bonne isolation thermique, une protection contre les vibrations, les sons et la pression. D'ici la fin de la grossesse, votre enfant perdra ce duvet.

Comment se porte la future maman cette semaine ?

Vous vous sentez déjà mieux cette semaine, non ? Normalement, les nausées ne sont maintenant plus qu'un mauvais souvenir. Le risque de fausse couche est désormais résiduel et vous vous sentez donc plus détendue. Vous pouvez à présenter décider du moment et de la manière dont vous allez annoncer la bonne nouvelle à votre famille et à vos amis, si ce n'est pas encore fait. Votre ventre n'est pas encore arrondi. Sauf peut-être s'il ne s'agit pas de votre première grossesse – dans ce cas il est possible que vous arboriez déjà un joli petit ventre rond. Dans tous les cas, vous avez déjà pris un peu de poids et votre corps commence à faire des réserves de graisse. Mais pas d'inquiétude : ces coussinets de graisse disparaîtront avec un peu de sport, d'exercice et une alimentation saine après la grossesse. L'allaitement vous aide également à retrouver « votre corps d'avant », car il demande beaucoup d'énergie et cette énergie sera notamment puisée dans vos réserves de graisse.

Signes et symptômes courants

Douleurs dans le bas ventre et dans le dos

Les dernières semaines de grossesse peuvent être épuisantes, c'est pourquoi vous devez essayer de prendre des forces dès maintenant et garder la forme. Des crampes au niveau du bas ventre peuvent se faire sentir de temps à autre : elles sont liées à la croissance de l'utérus. Des maux de dos peuvent également survenir dans des positions ou mouvements unilatéraux, car les tendons du corps sont détendus et plus flexibles, afin de pouvoir accompagner la prise de poids. Une activité sportive douce aide efficacement votre corps à remplir ses missions, et évite les tensions douloureuses. Des exercices ciblés peuvent entraîner un effet antalgique pour les maux de grossesse existants.

L'accouchement est éprouvant, il nécessite de la force, de l'endurance et de la persévérance. C'est pourquoi s'adonner à une activité physique est crucial aussi pendant la grossesse. Vous êtes très sportive ? Alors continuez ! * Et si ce n'est pas le cas, c'est le moment de commencer en douceur. Allez vous promener, nager, faire de la gym ou encore du yoga...

Tensions au niveau de la poitrine

Les tensions et douleurs au niveau de la poitrine, ainsi que la sensibilité de vos mamelons, vous accompagneront encore au cours des prochaines semaines. À la moitié de votre grossesse environ, ces petits désagréments s'estomperont, car les glandes mammaires seront en grande partie formées. À ce moment-là, votre poitrine sera prête à remplir sa fonction nourricière après l'accouchement.

Pyramide alimentaire de la grossesse et l'allaitement

Au cours de la 11 SA, l'accent est mis avec plus d'insistance sur l'alimentation, car la maman et le bébé ont des besoins plus élevés en vitamines, minéraux et oligo-éléments. Votre médecin et/ou votre sage-femme répondront à toutes vos questions et passeront vos habitudes alimentaires en revue, afin de pouvoir vous conseiller au mieux.

Les boissons constituent la base de la pyramide alimentaire de la femme enceinte. La boisson idéale est l'eau, suivie par les thés non sucrés ou très peu sucrés et les jus de fruits, coupés à l'eau ou non.

Le deuxième étage de la pyramide à respecter pour votre bien-être et le bon développement de votre bébé est constitué des fruits et légumes, en particulier les légumineuses. Idéalement, il faut manger jusqu'à six portions de fruits et légumes par jour. Toutefois, ne vous inquiétez pas si vous n'arrivez pas à ingérer de telles quantités. Pour certaines femmes, c'est tout simplement trop. Essayez juste d'introduire des fruits et légumes à chaque repas, y compris sous forme de jus de fruits et de légumes ou de smoothies.

Le troisième étage est occupé par les féculents, dont il est conseillé de manger cinq portions quotidiennement. Cette catégorie comprend les pommes de terre, le pain et les céréales, le riz et les pâtes, de préférence complets. Ici aussi, vous ne devez pas vous forcer à ingérer les quantités indiquées. Mais un peu de muesli le matin, des pommes de terre ou des pâtes à midi et du pain le soir devrait être faisable. Au final, c'est à vous de voir ce qui vous convient le mieux.

Le quatrième étage de la pyramide alimentaire comprend le lait et les produits laitiers. Jusqu'à la fin du troisième mois, il est conseillé d'en manger trois portions quotidiennement. À partir du quatrième mois, votre corps a besoin de plus de calcium, si bien que le nombre de portions conseillé passe à quatre.

Le cinquième étage de la pyramide alimentaire comprend les aliments qui doivent être uniquement ingérés en petite quantité. Notamment la viande, la charcuterie et le poisson en tant que source de protéines. La viande doit être la plus maigre possible, vous pouvez en déguster deux fois par semaine. Ne consommez jamais de viande crue, mais bien cuite, afin d'éviter toutes bactéries pathogènes. Quant au poisson, vous pouvez en manger jusqu'à trois fois par semaine.

Le sixième étage comprend les matières grasses telles que l'huile et le beurre. Il est préférable d'utiliser de l'huile plutôt que du beurre. La quantité journalière conseillée en ce qui concerne les matières grasses s'élève à deux cuillères à soupe. Vous pouvez les verser dans une salade ou les utiliser pour préparer des plats à la poêle.

Finalement, dans la pointe de la pyramide, on trouve les « non-indispensables », tels que les sucreries et les aliments de grignotage (chips, biscuits apéritif, etc.)

Conseil de sage-femme

« Au début, de nombreuses femmes ont envie de plats salés et de repas copieux. Il ne faut pas se tracasser. Vous pouvez céder à la tentation. Il faut savoir écouter son corps – il sait ce dont il a besoin. Ces envies vont s'estomper et vous pourrez retrouver une alimentation saine. » (Dorothee Kutz, sage-femme)

Vous trouverez enopre plus de conseils et informations concernant l´alimentation saine pendant la grossesse.

Petite sélection des meilleurs conseils

  • Il faut boire 2 litres par jour, ce qui équivaut à un verre par heure lorsque vous ne dormez pas. Variez vos boissons saines et n'hésitez pas à goûter différents thés.
  • Nous vous conseillons de vous procurer un livre de recettes pour femme enceinte, qui recèle de conseils et de recettes tout aussi créatives qu'équilibrées.
  • Rendez-vous sur le marché hebdomadaire pour dénicher des fruits et légumes frais.
  • À présent, vous pouvez choisir à quelle occasion vous souhaitez annoncer la fantastique nouvelle de votre grossesse à vos proches.

Questions éventuelles à votre médecin ou votre sage-femme

Allergies alimentaires

Si vous souffrez d'allergies alimentaires, nous vous invitons à demander à votre médecin ou sage-femme comment vous pouvez remplacer les aliments que vous ne tolérez pas. S'il s'agit d'aliments essentiels et précieux, il est d'autant plus important d'en parler, afin d'éviter toute carence. Il existe un substitut pour presque tous les aliments. Le cas échéant, votre médecin peut également vous recommander un nutritionniste.

Informations sur l'auteure :

Juliane Jacke-Gerlitz est infirmière diplômée. Elle travaille depuis plus de dix ans auprès de jeunes mamans, notamment en tant que conseillère en lactation. Actuellement, elle travaille en tant qu'auteure médicale et conseillère psychologique. Juliane Jacke-Gerlitz est mariée depuis 22 ans, mère de huit enfants et vit avec sa famille à Halle.